LE CABINET

MES HORAIRES

ME CONTACTER

  • White Facebook Icon
  • LinkedIn Social Icône

© 2006 Sexothérapie Bordeaux - Vincent Manglano  - Sexothérapeute Bordeaux -  Thérapie de couple Bordeaux - Thérapie Individuelle Bordeaux - Sexologue Bordeaux - Siret 492 366 661 00022

La SEXOTHERAPIE

Votre libido est en berne, votre partenaire ou vous-même souffrez de troubles du désir… Il y a mille et une raisons d’aller consulter un SEXOTHERAPEUTE. Si le premier pas peut être difficile à franchir, une SEXOTHERAPIE peut régler un trouble sexuel et vous aider à sauver votre couple voir révolutionner votre vie sexuelle !

Dans mon cabinet il n'y a aucun tabou, vous pouvez parler de votre sexualité, de vos pratiques, de vos fantasmes et poser toutes les questions qui vous préoccupent.

La question la plus fréquente est : suis-je normal ? Je peux vous assurer que nous ferons en sorte que vous compreniez que la "normalité" n'existe pas et qu'il y a autant de types de couples que de couples.

Faites ce premier pas pour VOUS.

 

La SEXOTHERAPIE.

Qu'est-ce qu'une SEXOTHERAPIE ?

La sexothérapie a été mise au point par William Masters et Virginia Johnson, SEXOLOGUES américains et pionniers en matière de sexologie, il y a près de 40 ans. C’est une approche thérapeutique des troubles sexuels : bref une Thérapie pour la SEXUALITE. 

Une SEXOTHERAPIE s'effectue seul ou en couple et est menée par un SEXOTHERAPEUTE. 

Lorsque vous suivez une sexothérapie, vous effectuez d'une part des expériences sexuelles chez vous, et d'autre part des entretiens avec le SEXOTHERAPEUTE.

Quel est le but d'une SEXOTHERAPIE ?

La SEXOTHERAPIE a pour but de créer ou de recréer un climat favorable à votre sexualité : climat de détente, d'érotisme et d'échange, de partage et surtout de PLAISIR.

Comment se déroule la première consultation ?

Lors de la première consultation, le patient expose son problème. Une écoute attentive permettra au SEXOTHERAPEUTE d'établir un diagnostic et/ou de proposer une démarche thérapeutique. Après avoir écarté les causes organiques pouvant être liées à un/des dysfonctionnement(s), la prise en charge se fait grâce à des réflexions, des conseils, des informations et des exercices à mettre en pratique à la maison. 

L’entretien avec le SEXOTHERAPEUTE.

C’est un temps de réflexion sur ce qui s'est passé lors des exercices, et sur ce qu'il se passe dans la vie du couple. Le dialogue s'engage, le thérapeute et chacun des membres du couple s'expriment. Si tout s'est bien passé, une nouvelle expérience est proposée. 

En cas de problème ou de difficulté, l'échange tente de l'éclaircir, de comprendre et de trouver des stratégies pour dépasser cet obstacle.

 

En général, les exercices sont dans un premier temps non sexuels. Il s’agit d’abord de faire resurgir le désir. Ces expériences doivent permettre à chacun de se recentrer sur son corps, de porter une attention particulière aux sensations perçues et de sortir du cercle vicieux de l'échec : une défaillance entraîne un stress lors des rencontres sexuelles suivantes, stress qui est à nouveau source de problèmes.

Ces exercices pratiques permettent au couple de repartir sur d’autres bases sexuelles et sensuelles grâce à la redécouverte des sens.

On oublie trop souvent que le sexe se fait avec tous les sens : les yeux, le toucher, le goût, l’odorat… 

La SEXOTHERAPIE, est-ce que ça marche ?

La SEXOTHERAPIE est adaptée à la prise en charge des troubles sexuels dont l'origine se situe :

  • dans un manque de connaissance de la physiologie sexuelle ;

  • dans une mauvaise communication au sein du couple.

  • suite à une histoire personnelle douloureuse.

 

Dans les cas où le symptôme sexuel trouve son origine dans d'autres conflits, la SEXOTHERAPIE ne pourra pas tout résoudre.

De plus, ce genre de format ne convient pas à tout le monde et certaines personnes seront moins réceptives à la SEXOTHERAPIE que d'autres. Si cela était votre cas je vous proposerai d'autres approches plus adaptées à vous.

POURQUOI CONSULTER ?

 

Pour les troubles de la sexualité masculine :

Troubles suite à une agression.

Troubles du désir masculin (absence de désir ou au contraire sexualité compulsive)

Addictions sexuelles (Pornographie, Masturbation, …)

Trouble de l'identité sexuelle (préférence sexuelle)

Questions sur le genre (Transidentité MtF)

Ejaculation précoce ou absence d’éjaculation (anejaculation)

Complexe sur la taille

Absence d’érection convenable

Cette liste est non exhaustive.

Pour les troubles de la sexualité féminine :

Troubles du désir (pas ou peu de désirs sexuels ou à l'inverse, des désirs compulsifs)

Troubles du plaisir (absence de plaisir aux caresses, à la pénétration, absence d'orgasme)

Troubles suite à une agression.

Douleurs génitales durant le rapport (dyspareunie)

Impossibilité de toute pénétration (vaginisme)

Troubles suite à la maternité (baisse de la libido, diminution des sensations de plaisir, douleurs...)

Troubles de l’identité sexuelle

Questions sur le genre (Transidentité FtM)

Troubles suite à la maladie

Trouble liés à la ménopause

Cette liste est non exhaustive.